Rubrique Faits divers…

Rubrique faits divers : Mai 2012 – Samedi soir, à l’église Saint-Joseph de Carcassonne, quatre jeunes musulmans de 14 à 18 ans ont caillassé, à la façon palestinienne, les 150 fidèles réunis pour l’office. Plusieurs personnes ont tenté de les rattraper, mais ils se sont défilés vers la cité La Conte. Les paroissiens, parmi eux beaucoup de personnes âgées, sont sous le choc de cette sauvage haine anti-chrétiens.

Les grands médias se sont faits très discrets (imaginez si les jeunes néo-nazis avaient été blancs et les victimes, des musulmans) puisque les racistes xénophobes sont musulmans, et que leur acte relève du djihad contre les « infidèles » imposé par le coran.              Source : NONALI – Association pour l’interdiction de l’Islam en Belgique.

Cette affaire rappelle étrangement le caillassage dont avaient été victimes les fidèles de la paroisse de Saint-Jacques, dans le quartier du Viguier, le 2 novembre 2010. Ce jour-là, une statue de la vierge avait été légèrement endommagée. On se souvient également qu’une messe de réconciliation avait été célébrée par Monseigneur Planet, évêque de Carcassonne et Narbonne, quelques jours après, en présence de l’imam du Viguier, Mohamed Hanou… Source : Des fidèles caillassés pendant la messe à Saint-Joseph Yannick Bonnefoy pour Midi Libre . fr

Rubrique faits divers : « Tags islamistes sur l’église de Chassieu : « simple fait divers » pour la Mairie.  Alors que ces dernières années, plus de  dix églises ont été attaquées dans les quartiers musulmans de France (Chanteloup-les-Vignes, Vauréal, Nice, Marseille, Avignon, Toul, Toulon, Osny etc.), par cocktails molotov ou par caillassages, les inscriptions à la gloire de Mohamed Merah sur l’église de Chassieu (69) n’ont provoqué aucune indignation politique. Seuls le FN et les Identitaires ont organisé une marche de protestation, raillée par la mairie comme une simple « récupération » d’un « fait divers ». On se doute bien que si une mosquée avait été profanée, Mr le Préfet eût accourru sur les lieux avec le ministre de l’Intérieur. Ethno-masochisme et lâcheté sont les principaux traits de caractère de ceux qui pilotent le navire France.  » Observatoire de l’Islamisation.

Rubrique faits divers : 13 Avril 2012 – Ce vendredi vers 9 heures, sur la ligne 13 du métro, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), un homme a brandi un Colt 45 et proféré des menaces faisant allusion à Mohamed Merah, le tueur de Toulouse et de Montauban.  Source : Le Parisien.

Interview, 10 Août D’après Alain Chouet, ancien officier de renseignement français, “Il existe 200 à 300 Merah en France, les services secrets n’ont pas les moyens de tous les surveiller 24h/24″. Le ministère de l’Intérieur a déclassifié ce jeudi les documents classés secret-défense de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) concernant Mohamed Merah. Le terroriste était non seulement connu des services depuis 2009, mais il constituait aussi une “cible privilégiée” de la DCRI pour sa proximité avec des islamistes radicaux toulousains.  Source et interview :  atlantico

Rubrique faits divers : Collobrières (Var) – Dimanche 17  juin 2012, Abdallah Boumezaar a assassiné deux gendarmes en service, Alicia Champlon, Adjudante, 29 ans et Audrey Berthaut, Maréchal des logis-chef, 35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans. Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect a tiré dans un premier temps deux coups de feu sur Audrey Berthaut, un fait considéré comme « un meurtre », avant de poursuivre sa collègue et de tirer six balles dans sa direction, a souligné le procureur, qui, dans ce second cas, a retenu « une volonté de donner la mort par préméditation, donc l’assassinat ». Abdallah Boumezaar, 30 ans, était sorti de prison en septembre 2011 après 6 ans d’incarcération. À lire : Un musulman abat deux femmes gendarmes – Dreuz-Info

Rubrique faits divers :  Décryptage d’une manifestation contre l’islamophobie. Coup de pression islamiste devant la mairie de Gennevilliers – La suspension des animateurs encadrant des enfants  pour avoir refusé de s’alimenter, alors que l’année précédente une animatrice conduisant un bus avait fait un malaise pour la même raison (deux enfants avaient été blessés), est considéré comme une attaque envers l’islam. Plusieurs associations, dont les boutefeux des Indigènes de la république (pro Hamas) étaient réunis le 4 août devant la mairie afin de dénoncer l’islamophobie. La sécurité des enfants passant évidemment après le respect de la charia. Source: Observatoire de l’islamisation.

Rubrique faits divers : Jeudi 9 Août 2012, des policiers de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) ont interpellé deux présumés voleurs à la tire, près de la station de métro Barbès-Rochechouart (XVIIIe). Ils les soupçonnaient d’avoir dérobé un téléphone portable dans le métro. Les policiers ont alors été “pris à partie” par une cinquantaine de personnes qui leur ont lancé “différents projectiles”, dont des chaises, avant d’être dispersées par des renforts de police. Des rapports et procès-verbaux (PV) de police, lus par l’AFP, font état de “l’extrême agressivité” de ces personnes, précisant que les deux présumés voleurs ont “ameuté” la foule et ont pu s’enfuir, l’un étant menotté. Source : Metro

Rubrique faits divers : Reportage de Pascal Dupont tourné au coeur des Compagnies de Sécurisation et d’Intervention du 93.
Pendant deux mois, Pascal Dupont a suivi au plus près la Compagnie de sécurisation du département de Seine-Saint- Denis, embarqué à l’arrière de voitures ou de fourgons. Caméra vidéo à l’épaule, le reporter filme et accompagne ces hommes et ces femmes dans l’exercice de leurs fonctions, sur leur terrain ; les cités du 93, département connu pour être le plus criminogène de France (ainsi que le Rhône et les Bouches-du- Rhône). Immersion dans le quotidien de ces policiers qui tentent de maintenir un semblant d’ordre dans les rues et les barres d’immeubles.

Rubrique faits divers :  « Le policier Amaury Marcel, âgé de 27 ans, meurt dans la nuit du 21 au 22 septembre 2012.  Un second policier, Mickaël Fillon, est grièvement blessé avec une jambe et une vertèbre fracturées, mais ses jours ne sont pas en danger. Quoi qu’en dise la presse qui tente de camoufler les circonstances du drame, Adil Briki a délibérément foncé sur la voiture de police qui lui faisait barrage. Il s’agit d’un meurtre.
Ce meurtre d’un policier en service n’aurait pas dû se produire si Adil Briki était resté en prison. Adil Briki a tué. À nouveau le laxisme de la Justice à l’égard de la racaille multirécidiviste est incompréhensible.  » CannesIdentitaire

Sujet de la vidéo : En se rendant sur les lieux mêmes du meurtre avec une énorme banderole où l’on lisait : « Ici, la racaille a tué un policier », une trentaine de militants de Cannes-Grasse identitaire ont entrepris aujourd’hui une opération de sensibilisation à l’insupportable exaspération des Cannois face à l’impunité dont bénéficie une certaine racaille délinquante qui ne craint plus ni la Justice, ni la Police.

Rubrique faits divers :  » AMIENS. Ce que l’on sait sur les violences. Lors d’échauffourées entre les habitants d’Amiens-nord et les forces de l’ordre, 16 policiers ont été blessés. Les forces de l’ordre n’étaient pas les bienvenues ce lundi dans le quartier d’Amiens-Nord. Venus sécuriser le quartier après des heurts qui avaient eu lieu la veille, des policiers ont été pris à partie par des riverains. Vers 21 heures, une centaine de jeunes gens s’en sont pris à eux à coups de tirs de chevrotine, de mortier de feux d’artifice et des jets de projectiles. Ils ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et des tirs de gomme-cogne. Si du côté des assaillants personne n’a été blessé, les forces de l’ordre payent un lourd tribut. Seize policiers ont été blessés. Le plus gravement touché a reçu 15 jours dITT. »  L’EXPRESS.

Sur la page de l’Express il y a un commentaire qui résume ce que je pense de toutes les attaques contre les forces de l’ordre. ”Cela ne fait que commencer; ces criminels testent le gouvernement. L’islam monte en France. La France doit se protéger et rendre des condamnations très sévères.” revolution1789

Ces faits divers sont une façon de faire peur à l’adversaire mais surtout une façon de tester l’adversaire. Notre système de sécurité est testé…

Extrait de Faits divers: une “chance pour la France   » S’ils s’appellaient Pierre, Michel ou Vladimir ce serait tellement plus commode… Mais voilà, ils s’appellent Mohamed Merah, Abdellah Boumezaar, Fayçal Mokhtari, Souleymane, etc… Alors pourquoi la grande majorité des délinquants sont musulmans et africains ? Sans être sociologue, il faut y voir le signe d’une différence évidente de valeurs . Tous ces gens sont issus d’Afrique, du monde musulman et donc d’une civilisation différente où nos valeurs n’ont pas cours, où le respect de la vie humaine n’existe pas, où la tolérance n’existe pas, où la liberté n’existe pas.  » Christian De La Blatinière. Texte intégral sur Europe-Israël.

Les faits divers sont comme les pièces d’un puzzle géant. Lorsque nous prenons le temps d’assembler les pièces, l’image se forme et nous pouvons voir se former le djihad.

Merci à Joachim Véliocas et à Raymond Ibrahim qui collectent les pièces du puzzle.

Mise à jour :  CIVIL WAR IN EUROPE collecte aussi les pièces du puzzle depuis 2014. Mais ce n’est pas une guerre civile, c’est le djihad en Europe.

————————

Écoutez l’intervention de Pierre Cassen de Riposte Laïque, lors de la Journée Internationale pour la Liberté religieuse, contre la persécution des Chrétiens dans le monde. Merci à Pierre Cassen pour cet excellent discours.

Mise à jour Août 2013 :

Rubrique faits divers : Marie-Neige Sardin, dernière Française de souche vivant au centre du Bourget (Seine-Saint-Denis, 93) Témoignage du cauchemar quotidien qu’elle vit : menacée, attaquée, frappée, torturée, violée, par des racailles et par des musulmans, dans l’indifférence de la police et de la justice françaises.

Rubrique faits divers : Bertigny; le gouvernement a bien menti et a tenté de dissimuler la vérité.

Damien : Il y a eu un attroupement de jeunes des banlieues autour des victimes, des blessés et des morts, qui leur ont fait les poches. Ils se sont également livrés à des vols et des rackets sur les secouristes.  Cela s’est déroulé en « champ ouvert », selon l’expression que nous utilisons, pas en champ fermé, devant les yeux de tout le monde, pas en petit comité.

La Ména : Les autorités parlent d’un seul secouriste qui se serait fait dérober son téléphone.

Damien : C’est totalement faux. D’ailleurs, si on n’avait volé qu’un seul téléphone, comment y aurait-il eu quatre interpellations ? Ils se mettent maintenant à quatre pour chouraver un portable ? Il y a eu de nombreux vols et plus encore de tentatives de vols sur les secouristes.  Et il y a eu un affrontement en règle CRS-jeunes. Au départ, ils étaient une quinzaine, vingt peut-être ; lors de l’affrontement, leur nombre a pratiquement doublé. Les hommes ont dû faire usage de la force et de petites grenades DMP, à la fois fumigènes et lacrymogènes. Nous avons essuyé des jets de pierres et de canettes nourris.

La Ména : Pourquoi ne les avez-vous pas appréhendés ?

Damien : A quoi ça sert, j’ai envie de vous dire à quoi ça sert ! Récemment, nous en avons serrés qui venaient de dégrader une voiture de RER et qui avaient racketté les passagers, ils n’ont eu que du sursis. A quoi ça sert ? Ils sont arrivés juste après le déraillement, se sont jetés sur les personnes qui se trouvaient au sol – je ne sais pas si elles étaient blessées ou mortes -, en tout cas, ils se sont jetés sur elles, les ont fouillées et ont commencé à leur faire les poches.

Dans un premier temps, on a cru qu’ils s’approchaient des victimes pour donner un coup de main aux secouristes, mais nous nous sommes très vite rendu compte qu’ils étaient en train de les dépouiller.  Et on a classé cela sans suite. Comme ils ne veulent pas que ça se sache, c’est classé sans suite. Eh oui !   Source : Résistance Républicaine

Rubrique faits divers :  Jérémie Labrousse (22 ans), poignardé à la gorge vendredi soir dans une rue de Marseille, est mort dimanche des suites de sa blessure L’homme qui a poignardé Jérémie est un certain Ali Hamadou, « Bien connu des services de police », comme l’on dit, et des prétoires, bien entendu pour des « délits mineurs » comme nous le rabâche la presse – autre procédé de minimisation classique – pour quelques peccadilles tels que vols, violations de domicile, rébellions, dégradations, recel, petits trafics de stupéfiants…

* * *

Dossier : le « viol d’Évry » ou l’étrange traitement des faits divers. Par l’Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique http://www.ojim.fr

Il y a un mois s’est déroulé un fait divers particulièrement sordide et choquant, aussi bien en soi que par le silence dont il a été entouré dans les médias mainstream. Il pose à nouveau la question du traitement sélectif des « faits divers ».

Dans la nuit du 29 au 30 mars dernier, une jeune fille de 18 ans sort du RER à Évry. C’est alors qu’elle est agressée par quatre adolescents âgés de 13 à 17 ans, dont trois sont de nationalité turque et le plus âgé de nationalité marocaine. Sous la menace d’un couteau, ceux-ci l’emmènent dans le parc de Courcouronnes où, après l’avoir dépouillée, ils la déshabillent, la frappent à coups de bâton (elle aura le nez et la mâchoire fracturés), puis la violent successivement et l’humilient de diverses manières. Elle est laissée en sang, à demi dénudée, après deux heures de calvaire, et récupérée par un automobiliste qui l’emmène immédiatement à l’hôpital. Grâce à la vidéosurveillance et au témoignage de la jeune fille, les coupables sont rapidement appréhendés et confondus par leur ADN. N’exprimant pas le moindre remords, ceux-ci affirmeront avoir agi ainsi « parce que les Français sont tous des fils de pute ». On aurait pu penser qu’un fait divers d’une telle monstruosité, allant jusqu’aux actes de barbarie, impliquant des mineurs dont deux ont à peine treize ans, se déroulant dans la commune de l’actuel Premier Ministre et comprenant un caractère aussi frontalement raciste, aurait un retentissement certain dans la sphère médiatique française. Il n’en fut rien. Seul François d’Orcival, dans Valeurs actuelles, relaya avec effroi l’affaire tandis que tous les autres médias se contentaient d’une brève tronquée de l’événement : on en avait en effet expurgé la dimension raciste, pourtant présentée par les auteurs eux-mêmes comme le mobile essentiel de leur acte. Mais nous sommes en 2014, si bien que cette censure un peu trop flagrante scandalisa les réseaux sociaux et donna lieu à un grand nombre d’articles dans la « réacosphère »(Boulevard VoltaireAtlantico, 24 heures actu). Au point que Rue89 finit par publier un papier, non sur l’affaire elle-même, mais sur le « buzz » qu’elle avait provoquée sur le Net.    Lire la suite sur http://www.ojim.fr

Un automobiliste fauche délibérément une dizaine de piétons à Dijon

Mis à jour le 22/12/2014 | 01:06 , publié le 21/12/2014 | 22:02

La scène a duré près d’une demi-heure. Un automobiliste, probablement déséquilibré, a foncé sur des passants en criant « Allahou Akbar« , dimanche 21 décembre vers 20 heures, dans le centre-ville de Dijon (Côte-d’Or). Il a également dit « avoir agi pour les enfants de Palestine », selon des témoignages recueillis par la police. Le Premier ministre Manuel Valls a réagi au drame, sur Twitter, en exprimant sa « solidarité à l’égard des victimes de Dijon » et son « soutien aux familles ».

« J’ai vu le chauffard ! Il roulait vitres fermées dans une petite voiture noire. Il a fauché une dame et son garçon sur le trottoir », rapporte un témoin de la scène, au micro de France 3 Bourgogne. Vêtu d’une djellaba, l’homme a chargé à cinq endroits différents à bord d’une Clio, aux abords de la place Wilson. « Neuf personnes ont été légèrement blessées et deux autres sérieusement mais leur pronostic vital ne semble pas engagé », indique une source policière. Le conducteur a finalement été interpellé et placé en garde à vue au commissariat central de Dijon.

L’homme présente le profil d’un déséquilibré

« L’homme, né en 1974, présente le profil d’un déséquilibré et serait suivi en hôpital psychiatrique », ajoute une autre source. Il aurait ainsi effectué au moins un séjour en hôpital psychiatrique au centre hospitalier La Chartreuse, précise France Bleu. Par ailleurs, « cet homme de 40 ans est connu pour des faits de délinquance de droit commun remontant aux années 1990 », précise Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministre de l’Intérieur, au micro de BFMTV.

Pour le moment, ses revendications sont floues. « Ce sont des choses encore confuses, [qu’il va falloir éclaircir] lors de l’audition de cet homme. La priorité était de prendre en charge les nombreux blessés et de les évacuer vers les centres hospitaliers. » L’homme aurait agi seul, poursuit le porte-parole, contrairement à ce qui a d’abord été indiqué par certains médias. L’enquête a été confiée à la section antiterroriste du parquet de Paris, précise Le Bien Public. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve doit se rendre lundi à Dijon. http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/un-automobiliste-fauche-deliberement-une-dizaine-de-pietons-a-dijon_778705.html

NON, ce n’est pas un désequilibré, c’est un soldat de allah.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Rubrique Faits divers…

  1. Ping : La Liberté guidera le peuple | L'islam n'est pas une religion

  2. Ping : La Liberté guidera le peuple – Islamisme - Actualités de l'Islamisation de l'Occident et des Islamistes - STOP Islamisme !

  3. Ping : Violence dans les villes islamisées de France. | L'islam n'est pas une religion

  4. Maroc : chasse aux Noirs dans les rues de Tanger

    Des milliers de migrants d’Afrique sub saharienne vivent à Tanger, au Maroc. Certains parcequ’ils attendent de pouvoir passer vers l’Espagne, d’autres tout simplement, pour y gagner leur vie. Mais certains Marocains voient d’un mauvais œil cet afflux d’étrangers, notamment dans le quartier de Boukhalef. Et ils organisent de véritables chasses aux immigrés. Un récit terrible de notre Observateur sur place.

  5. RUBRIQUE FAITS DIVERS : RÉGION PARISIENNE
    Un arsenal de guerre, dont un lance-roquettes, saisi dans une cité du 93.
    le 24/11/2014 à 19:39 par AFP
    Un arsenal de guerre, comprenant notamment un lance-roquettes, un fusil d’assaut et une kalachnikov, a été découvert par la police dans une cité sensible de Stains (Seine-Saint-Denis).

    La saisie, qualifiée d’ »exceptionnelle » par une source proche de l’affaire, a été effectuée mercredi dernier dans une voiture stationnée dans le quartier du Clos Saint-Lazare, réputé comme l’un des plus violents du département. Parmi les armes saisies figurent une kalachnikov, un fusil d’assaut, un pistolet mitrailleur, deux pistolets automatiques et surtout un tube lance-roquettes M80, arme d’origine yougoslave capable de détruire des chars d’assaut.

    «Il s’agit d’armes de guerre», a confirmé une source judiciaire, qui évoque un «stock important». Selon une source policière, 15 kilos de résine de cannabis ont également été découverts lors de l’opération. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l’enquête.
    http://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers/2014/11/24/un-arsenal-de-guerre-dont-un-lance-roquettes-saisi-dans-une-cite-du-93

  6. Ping : Le Jihâd en France… comme en Israël et partout ailleurs | L'islam n'est pas une religion

  7. Ping : TOUT VA TRES BIEN, MADAME LA MARQUISE… | L'islam n'est pas une religion

  8. Ping : La France est en deuil à cause de Cazeneuve, Valls et Hollande | L'islam n'est pas une religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s