Le conflit Israëlo Palestinien n’est qu’un prétexte

Manifestants-pro-palestiniens Paris, le 19 Juillet 2014.

Barbès et Sarcelles : des actes de guerre contre la France plus que de l’antisémitisme.

Après les émeutes qui ont eu lieu à Barbès et à Sarcelles, durant lesquels des pro-palestiniens ont tout saccagé sur leur passage, les premier ministres et ministres de l’intérieur Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, ont évoqué des actes antisémites.

D’une part, ils comptaient renforcer la force de leur message, en ajoutant cette « circonstance aggravante » aux hordes de casseurs lyncheurs. Mais, en fait, paradoxalement, réduire ces émeutes à un simple problème d’antisémitisme est erroné, et consiste, in fine, à trouver une raison précise, circonscrite à ces actes.

C’est une erreur qu’il ne faut plus faire.

Si bien entendu, il y a une part d’antisémitisme, recouverte par un hypocrite anti-sionisme, et un appel à cesser les massacres (Ne craignez rien, la Syrie, n’est pas concernée, ils peuvent continuer aussi longtemps qu’ils le veulent, eux ….) mettre la cause et l’origine de ces émeutes, sur l’unique conflit israélo palestinien, et l’antisémitisme sous-entend, que ce sont uniquement les juifs qui étaient visés. Cela circonscrit le différent et limite les causes du problème, car c’est une fois de plus un combat entre les juifs et les arabes, une importation du conflit du Proche-Orient, selon la formule aisément consacrée par les médias….tant que cette cause facile les arrange.

Cette orientation du langage et des explications a, au moins, deux inconvénients :

D’une part, cela va exaspérer les français, ni musulmans, ni juifs qui vont pouvoir se dire, « sans les juifs », ou « sans les arabes », on serait tranquille. Encore eux, toujours les mêmes qui font des histoires, qu’ils aillent au diable….ce qui s’appelle mettre tout le monde sur le même plan ou jeter le bébé avec l’eau du bain.

D’autre part, cela pourrait in fine amener à penser que globalement, sans ce conflit du Proche Orient, sans Israël, voir, sans les juifs, les pro-palestiniens français seraient doux comme des agneaux…..

Comme disent les américains : BIG MISTAKE ! (= grosse erreur). Je n’y crois pas une seconde. Le conflit Israélo Palestinien n’est qu’un prétexte.

La haine qui s’est exprimé ces 13 et 19 juillet était une haine contre la France. Elle concerne tous les français.

On a vu les mêmes scènes de pillages et d’exactions, après les matchs de foot de l’Algérie, et c’est le ciel (allemand…) qui nous a épargné un France Algérie, qui aurait probablement donné lieu à des débordements sanglants.

Est-ce qu’Israël était impliqué dans la Coupe du monde au Brésil ? Non, il n’était même pas qualifié.   – Suite de l’article de Stéphane Haddad sur Riposte Laïque

France Gaza Protest Sarcelles, Seine-Saint-Denis (93)

À lire : Sarcelles : le préfet de Paris et le gouvernement auraient-ils peur des pro-palestiniens ? par Christine Tasin pour Résistance Républicaine.

-

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le conflit Israëlo Palestinien n’est qu’un prétexte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s