L’État islamique doit le fleuron de son arsenal à la France

Entretient de Samuel Laurent interrogé par Joachim Véliocas.  Interview de Samuel Laurent, auteur de « L’Etat islamique: organigramme, financements, filières..(Seuil, 2014) par Joachim Véliocas au Press Club de Paris le jeudi 4 décembre 2014. A la fin de cette vidéo, en exclusivité, la bande annonce de la réédition de l’enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme en librairies en janvier.

1626736351

Lu dans Valeurs Actuelles du jeudi 20 novembre (extrait) « À quarante et un ans, Samuel Laurent publie, cette semaine, son troisième livre, l’État islamique (Seuil), une enquête de terrain consacrée à Dae’ch, loin des travaux de nos islamologues de salon qui encombrent le paysage médiatico-politique avec un sujet qu’ils maîtrisent souvent fort peu. Un document qui devrait très vite entrer dans la catégorie des best-sellers. 

Valeurs actuelles vous présente en exclusivité les bonnes feuilles de ce remarquable ouvrage écrit à la source de cette entreprise de terreur qu’est l’organisation de l’État islamique, par un auteur atypique, consultant international depuis des années, et plutôt culotté. Et qui se place parmi les très grands aventuriers de l’Orient — proche, moyen ou extrême.

Depuis presque dix ans, Samuel Laurent rencontre en Irak, en Somalie, en Libye et en Syrie tout le gotha du monde musulman radical parti en guerre contre l’Occident. Il connaît personnellement plusieurs émirs du Front al-Nosra et de Dae’ch… Il en côtoyait déjà certains, en 2006, à Falloujah et à Tikrit à l’époque des terribles combats contre l’armée américaine. Lire la suite dans Valeurs

Extrait de « L’Etat islamique » page 51 :  « Les artilleurs de l’Etat Islamique possèdent des armes très sophistiquées, rachetées auprès des brigades de l’Armée syrienne libre (ASL), notoirement corrompues et toujours enclines aux transactions les plus douteuses. En septembre 2014, le député allemand Jan Van Aken rencontrera les résistants kurdes de la ville de Kobané, assiégée par les hommes de l’Etat islamique. Les Kurdes, furieux, exhiberont alors un missile Milan saisi lors d’un raid contre les positions jihadistes, en demandant au député comment des armes européennes pouvaient bien se trouver entre les mains de nos ennemis.

La décision d’armer les rebelles « modérés » depuis l’année dernière, admise du bout des lèvres cet été par notre chef de l’Etat (1), témoigne d’une myopie politique et d’une indigence intellectuelle rare. L’Etat islamique doit en effet à la France le fleuron de son arsenal.(…) On trouve maintenant des missiles Milan à travers toute la Syrie! En juillet 2014, les salafistes tchétchènes de Lioua Mouhajireen Wal Ansar filment leurs exploits, tandis qu’ils utilisent cet engin, sur un front de l’ouest. Cette brigade ultra-radicale, qui bénéficie donc des largesses de la France, fut fondée l’année dernière par Abou Omar Al-Chechani, aujourd’hui chef militaire de l’Etat islamique… »

(1) La France a bien livré des armes aux rebelles en Syrie, Le Monde, 20 août 2014.  http://www.islamisation.fr

Écouter Samuel Laurent à partir de 8.mm 45.s (vidéo ci-dessous) :  » On est entrain de se focaliser sur le jihad, qui est la partie immergée de l’iceberg, mais il n’y a pas de jihad sans radicalisation, le problème c’est l’islam radical qui est le terreau qui permet de partir. C’est à partir de l’islam radical qu’on se construit une idéologie, et l’islam radical ne vient pas d’internet, il vient pas du cloud computing, ni des nuages, c’est dans les cités, les réseaux existent » Le journaliste LCI : Mais Maxime Hauchard ne vient pas d’une cité par exemple, il vient de cette petite ville de Normandie S.Laurent : On est véritablement dans la caricature, parceque oui il est dans un petit pavillon de banlieue en Normandie mais je pense que ce garçon savait quand même aller à Rouen, savait aller à Mantes-la-Jolie, à Paris, etc. Ce n’est pas difficile de trouver des réseaux (…) rejoindre une communauté salafiste, qu’on trouve dans toutes les cités françaises c’est extrêmement facile » 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s