Valls-Cazeneuve Démission

Le rassemblement parisien comme si vous y aviez été présents…

paris30juin

A l’initiative de Riposte Laïque et de Résistance républicaine se tenait, le mardi 30 juin, à 18 heures, place de la Bourse, un rassemblement demandant la démission du premier ministre, Manuel Valls, et du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, incapables de protéger les Français, face à la barbarie islamiste qui se développe sur notre sol. Ce premier rassemblement, organisé dans l’urgence, avait pour objectif de montrer que, dans notre pays la France, il ne pouvait pas y avoir la première décapitation islamique sans qu’une réaction, même symbolique, n’ait lieu.
Tout au long de la soirée, avec beaucoup de dignité, mais aussi de détermination, plusieurs centaines de Parisiens exprimeront leur refus de l’islamisation de leur pays, mais aussi leur colère contre la trahison des collabos, coupables des terribles menaces que subissent, à présent, nos compatriotes.
Toutes les interventions furent remarquables, par leur contenu et la dignité des propos. L’animation fut assurée par notre fondateur, Pierre Cassen, qui permit au rassemblement, durant plus d’une heure et demie, de garder un dynamisme très stimulant pour les participants.
L’introduction de Christine, le passage sur « l’hommage aux collabos » et la conclusion magnifique de l’animateur furent parmi les grands moments de cette soirée. A Montpellier et à Quimper, d’autres patriotes sauvèrent l’honneur de notre pays, en descendant dans la rue, eux aussi.
Mais les enjeux sont tellement énormes qu’on ne peut se satisfaire que seulement une avant-garde éclairée ne réponde, dans la rue, à la guerre des barbares islamistes et à la trahison de leurs complices Hollande-Valls-Cazeneuve et leur clique.

Martine Chapouton 

– Discours de Christine Tasin : pourquoi ce rassemblement 

– Discours de Pierre Cassen : rendre hommage à toutes les victimes de l’islam 

– Discours de Serge Federbusch, président du Parti des Libertés : 6 mois après Charlie Hebdo…  

– Premiers slogans : 

– Discours de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale : nous sommes devant la Bourse et l’AFP, deux symboles forts… 

– Message de Pascal Hilout, apostat de l’islam : que les collabos se souviennent de Clemenceau  

– Hommages aux islamo-collabos : bronca pour dix collabos de compétition…  

– Message de Bernard Antony, président de l’Institut du pays libre, lu par Vivien Hoche : les chrétiens d’Orient nous alertent…  

– Discours de Salem Ben Ammar, rédacteur à Riposte Laïque : ils tuent les non-musulmans…  

– Texte de Richard Millet, écrivain : ce qu’est vraiment la guerre de civilisation, M. Valls...  

– Nouveaux slogans :  

– Discours de Carl Lang, président du Parti de la France : développer une résistance patriotique  

– Message de Hugues Bouchu, président de la Ligue Francilienne : nous voulons rester des hommes libres  

– Conclusion de Pierre Cassen : pourquoi nous devons défendre un mode de vie que l’islam ne peut accepter 

Quimper : 12 antifas agressent 3 militants de Résistance républicaine et trouvent à qui parler !

danquimper

Hier soir, 2 rassemblements avaient lieu à l’appel de Résistance républicaine et Riposte laïque, pour protester contre la politique de Valls-Cazeneuve et demander leur démission, à Paris, et Quimper et un autre à Montpellier, à l’initiative de Pegida Languedoc, avec le soutien de Riposte laïque et Résistance républicaine.

A Quimper, notre responsable Finistère, notre Secrétaire national et un adhérent ont été pris à partie par une douzaine  d’Antifas dans une rue à côté de la place où se déroulait la manifestation. Avec leur courage habituel, les 12 antifas ont agressé 3 hommes qui ne se sont pas laissé faire malgré tout et s’en sont sortis presque indemnes, à part le nez de Dan comme on peut le voir sur la photo,  gageons, -je connais mes troupes- qu’ils n’ont pas tendu l’autre joue et qu’en face ils ont dû en sortir avec quelques ecchymoses… Ce qui me ravit. Pas de quartier quand on est attaqués. On ne va pas se laisser tabasser en attendant que la police intervienne, ce qu’elle a fait rapidement hier soir d’ailleurs, dès que Dan a appelé.

Un grand merci aux gendarmes mobiles, policiers et membres de la DDRI (Direction Départementale du Renseignement  Intérieur, ex Renseignements Généraux) qui ont accompagné nos militants pour ramener le véhicule près du lieu de rassemblement.

On découvrira avec intérêt que la contre-manifestation de La Horde (association dite anti-fasciste qui est en fait une milice fasciste) avait appelé à un contre-rassemblement non déclaré en préfecture… J’aimerais comprendre pourquoi, à Lyon, par exemple, quand les Identitaires se font embarquer par centaines en cas de manifestation non déclarée, les antifas, comme les musulmans manifestant pour Gaza, sont libres comme l’air… et que les antifas, eux, peuvent faire tout ce qu’ils veulent, illégalement, impunément… http://www.cotequimper.fr/2015/06/30/manifestation-sous-haute-tension-ce-mardi-soir/

Bientôt le récit détaillé de la soirée dans Breizh-info.

Déjà une très courte video tournée par un de leurs journalistes.

Ci-dessous le discours prononcé par Ludovic, notre responsable Finistère, qui me représentait (ce discours a constitué également la trame du discours que j’ai prononcé à la manifestation parisienne, bientôt videos sur nos sites) :

 Quimper, rassemblement du 30 juin 2015, Message de Christine Tasin, Présidente de Résistance républicaine.

Amis bretons qui avez fait l’effort de venir dire non aux choix gouvernementaux, merci d’être là. Ce qui s’est passé vendredi dernier ne peut être oublié, ne peut être passé sous silence et il est de notre devoir de citoyens de réagir. Pour nos enfants. Pour nos petits-enfants.

L’attentat de Saint-Quentin et l’horrible décapitation qui l’ont accompagné auraient pu être évités. Auraient dû être évités.

Mais pour cela il aurait fallu une volonté politique.

Or, nous qui refusons l’islamisation de notre pays, nous savons trop bien quels choix ont fait le premier ministre Valls et son ministre de l’Intérieur Cazeneuve, avec les encouragements de Hollande.

Leurs choix c’est d’imposer l’islam en France à marche forcée, d’obliger nos enfants à étudier ce système totalitaire en en taisant les horreurs et violences qui l’accompagnent, partout, depuis 1400 ans. Leur choix c’est d’imposer une immigration majoritairement maghrébine qui renforce le communautarisme et l’insécurité, puisque 60% des détenus dans nos prisons sont musulmans. Leur choix, c’est d’interdire, par l’anathème et la menace judiciaire la critique de l’islam et du communautarisme qu’il véhicule. Leur choix c’est de nier que l’islamisme est présent dans le coran et  la vie de Mahomet ; pourtant l’Etat islamique ne fait qu’appliquer les textes, rien que les textes…

C’est pourquoi aujourd’hui nous demandons la démission de Cazeneuve et Valls. Parce que, s’ils avaient surveillé les sites sensibles au lieu de surveiller les mosquées pour éviter des jets de jambon, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.

Parce que, s’ils avaient interdit l’entrée des sites sensibles aux musulmans fichés par la DCRI, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.

Parce que, s’ils avaient consacré à la défense de notre pays la moitié du temps et de l’énergie qu’ils ont consacrés à essayer de nous faire accepter l’islam depuis le 7 janvier, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier.     

Parce que, s’ils avaient écouté ceux qui, comme Résistance républicaine, tirent la sonnette d’alarme sur ce qui se dit dans les mosquées, ils auraient fermé les mosquées salafistes, ils auraient  nommé une commission parlementaire pour vérifier si les mosquées s’accompagnent de plus de communautarisme ou pas, et pour vérifier si l’islam est compatible avec la République, la démocratie, la liberté d’expression et l’égalité hommes-femmes. S’ils avaient agi ainsi, il ne se serait peut-être rien passé le 26 juin dernier. 

Parce que, enfin, s’ils refusaient d’appliquer les directives européennes, s’ils remettaient en question Schengen, nos frontières ne seraient pas des passoires par où s’engouffrent les terroristes qui ont mission de venir tuer des non musulmans.

Il est temps que cela change.

C’est pourquoi vous êtes réunis ce soir. Pour crier ensemble « non à l’islam », « non au remplacement de population », « non à l’immigration »  et « Valls, Cazeneuve, démission! »

Je vous souhaite une soirée mémorable qui soit le début de beaucoup d’autres !

Christine Tasin

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Valls-Cazeneuve Démission

  1. Ping : La France est en deuil à cause de Cazeneuve, Valls et Hollande | L'islam n'est pas une religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s